fur


fur

fur [ fyr ] n. m.
XVIe; feur XIIe; lat. forum « marché »
1(vx depuis XVIIIe) Taux. (XVIe) Au fur : à proportion, à mesure.
2(XVIIe) Mod. Loc. (où mesure reprend le sens de fur devenu obscur) AU FUR ET À MESURE [ ofyream(ə)zyr ] :en même temps et proportionnellement ou successivement. — Loc. conj. Au fur et à mesure que... : à mesure que. S'apercevoir des difficultés au fur et à mesure qu'on avance. Loc. adv. Regardez ces photos et passez-les nous au fur et à mesure. Loc. prép. (1835) « Je vous le remettrai au fur et à mesure de vos besoins » (Romains).

Fur
population du Darfour (N.-O. du Soudan); env. 500 000 personnes. Leur langue, le fur, constitue à elle seule une sous-famille de la famille nilo-saharienne.
————————
Fur
n. m. Empl. seulement dans la locution au fur et à mesure.
|| Loc. adv. Au fur et à mesure: simultanément et proportionnellement ou successivement. Apportez-moi les outils, je les rangerai au fur et à mesure.
|| Loc. conj. Au fur et à mesure que. Il s'assagit au fur et à mesure que les années passent.
|| Loc. Prép. Au fur et à mesure de. Au fur et à mesure de ses échecs, il perdait confiance.

⇒FUR, subst. masc. et élém. de loc.
A.— Emploi subst. masc., vx, inus. ou région., DR. Taux, proportion. ,,Dans la Mayenne, on dit encore : Le fur de la contribution foncière. (...) la proportion entre l'impôt et le revenu imposable`` (LITTRÉ).
Rem. Chez Claudel, arch. et littér. a) Au fur de, loc. prép. À mesure de, à proportion de. Au fur de la marche et du jour, je m'avance parmi le développement de la doctrine (Connaiss. Est, 1907, p. 84). b) Au fur que, loc. conj. À mesure que. Le jaune occupe le centre de l'iris et le pénètre jusqu'à ces frontières latérales qui, seules, l'excluent au fur qu'elles s'obscurcissent (ibid., p. 101).
B.— Usuel. [Uniquement dans des loc., en corrélation avec mesure dont il double le sens (pléonasme consacré par l'usage)]
1. Loc. adv. Au fur et à mesure. [Idée de simultanéité ou de succession proportionnelle dans le temps] Dans le même temps et dans la même proportion. Synon. à mesure.
a) [Avec des verbes trans. marquant des actions perfectives échelonnées dans le temps] Synon. en plusieurs fois, par étapes, petit à petit. J'aurai mon argent placé que j'irai chercher au fur et à mesure (VERLAINE, Corresp., t. 2, 1893, p. 320). Déjà il distinguait des régions dans l'auditoire (...). En face, une partie molle, inerte, qui absorbait les paroles, au fur et à mesure, sans en paraître affectée (ROMAINS, Copains, 1913, p. 225). Picquenart commença de déballer toutes sortes d'objets que nous rangions, selon ses indications, au fur et à mesure (DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p. 113) :
1. ... à l'entrée, on reçoit un plateau et un couvert, puis on va choisir ce que l'on veut au buffet. C'est ce qu'on appelle une cafeteria. Des étudiants dont le travail sera rémunéré desserviront les tables au fur et à mesure et... s'occuperont de la vaisselle.
GREEN, Moïra, 1950, p. 70.
b) [Avec des verbes trans. marquant des actions perfectives qui se répètent] Chaque fois que c'est nécessaire ou possible. Compléter, remplacer au fur et à mesure. Mais si. D'abord nous verrons ça au fur et à mesure (ROMAINS, Hommes de bonne vol., 1932, p. 229).
c) [Avec le verbe devenir ou des verbes qui marquent une évolution spatio-temporelle ou dans une échelle de valeurs] Synon. progressivement. Sa verve était intarissable, il parlait avec force, avec éloquence, — au fur et à mesure je le sentais inventer ses idées (GRACQ, Beau tén., 1945, p. 67). Le chemin était étroit et plein de ronces qu'il écartait au fur et à mesure pour que je ne m'y griffe pas les jambes (SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p. 133) :
2. ... l'Annabella de Ford (...) ressemble à la liberté de la peste où de degré en degré, d'échelon en échelon, l'agonisant gonfle son personnage, où le vivant devient au fur et à mesure un être grandiose et surtendu.
ARTAUD, Théâtre et double, 1938, p. 37.
Rem. Les dict. et la docum. attestent a) La forme vieillie à fur et à mesure. À fur et à mesure : cette déformation reproduit exactement le latin ad forum et ad mensuram, au prix et à mesure (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 158). b) La forme pop. au fur à mesure. Elle me racontait au fur à mesure, combien elle avait du mal pendant les sécheresses (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 549).
2. Loc. prép. Au fur et à mesure de + subst. déterminé. À proportion de et progressivement, ou tour à tour. Au fur et à mesure des besoins, des demandes, des possibilités; au fur et à mesure du discours, de la lecture. Synon. à mesure de. Les statistiques s'entendent pour dire que la moyenne de la vie augmente au fur et à mesure de la civilisation (GONCOURT, Journal, 1861, p. 872). Au fur et à mesure de leur arrivée à la cuisine, François rayonnant de bonté heureuse passait au cou de chacun un ruban rouge (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 194) :
3. Cette fois, point de comparution solennelle. Le tour de vis fut donné, progressivement, au fur et à mesure des inspirations maternelles. Affirmer son autorité chaque jour par une nouvelle vexation devint la seule joie de Mme Rezeau. Elle sut nous tenir en haleine, nous observer, remarquer et détruire nos moindres plaisirs.
H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 54.
3. Loc. conj. de compar. proportionnelle. Au fur et à mesure que + ind. ou cond. Dès que et à proportion que (dans la succession immédiate ou dans la progression régulière). Au fur et à mesure que nous approchons de, que nous arrivons vers l'hiver, que l'on s'avance, que l'on s'élève. Synon. à mesure que, plus..., (et) plus... C'est étonnant, vois-tu, combien l'on peut réduire son budget au fur et à mesure que l'on acquiert le sens de la réalité (MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p. 195). Au fur et à mesure que l'on descend dans l'échelle sociale, le snobisme s'accroche à des riens qui ne sont peut-être pas plus nuls que les distinctions de l'aristocratie (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 845). La masse des lumières s'élargissait au fur et à mesure que l'avion approchait de Talavera (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 616) :
4. Or, à mesure que l'œuvre avance, certaines zones, vraisemblablement s'épuisent (...). De même, au fur et à mesure qu'elle se christianise, l'Humanité doit sentir de moins en moins le besoin, la nécessité pour s'alimenter, de certaines nourritures terrestres.
TEILHARD DE CH., Milieu divin, 1955, p. 127.
Rem. 1. Le cont. connotatif marque souvent la progression avec des termes comme de plus en plus (+ adj. au superl.), aller en augmentant, peu à peu, petit à petit, progressivement. 2. DUB. et Lexis 1975 attestent les loc. pop. au fur à mesure de/que.
Prononc. :[]. Ds Ac. dep. 1740. Homon. furent (du verbe être). Loc. : au fur et à mesure [] dont la prononc. pop. fait [] (cf. DUPRÉ 1972, p. 1074). Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 fig. a nul fuer « à aucun prix, en aucune façon » (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 9153); 1160-74 fuer « prix, taux » (WACE, Rou, éd. A.-J. Holden, III, 2150); XIVe s. fur (Lois et coutumes de la ville de Marchiennes, Arch. mun. Lille BBI, 2777 ds GDF.) répertorié par la lexicogr. comme mot indépendant jusqu'au XVIIIe s. : cf. Trév. 1704-71, s.v. feurre; attesté surtout dans les loc. al fuer de « au prix de, au taux de » 1160-74 WACE, Rou, III, 2174 — XVIIIe s. : 1762 POTHIER, Contrat de vente, n° 378 ds GDF. et DG, au fuer que « au prix que » (Vair Palefroy ds BARBAZAN et MÉON, Recueil de fabliaux, t. 1, p. 165), d'où 2. ca 1306 au feur que « à mesure que, de la façon que » (G. GUIART, Royaux Lignages, éd. Wailly et Delisle, 14769); 2e moitié XIVe s. au fuer « à proportion » (Chron. de S.-Den., Richel. 2813, f° 430b ds GDF.); 1561 au fur (PILLOT, Gall. ling. inst., p. 240, ibid.); 1606 au feur de « en proportion de » (NICOT); 1611 au fur de (COTGR.); 1690 au fur et à mesure que (FUR.). Fur développement particulier de la forme plus anc. fuer, feur, issue du lat. class. forum « place publique, marché », d'où « opérations qui se font au marché », attesté en lat. médiév. au sens de « prix » (744 ds NIERM.). Le renforcement de la loc. au fur par à mesure s'est fait, lorsque, le mot fur, n'étant plus compris, on a senti le besoin d'en préciser le sens par une loc. synonyme. Fréq. abs. littér. : 413. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 104, b) 230; XXe s. : a) 636, b) 1 161.

fur [fyʀ] n. m.
ÉTYM. XVIe; fuer, v. 1160; du lat. forum « marché ». → For.
1 Anciennt (jusqu'au XVIIIe). Taux.(XVIe). || Au fur : à proportion, à mesure.Archaïsme littéraire :
1 (…) je comprends la nature, comme un récit bien détaillé qui ne serait fait que de noms propres; au fur de la marche et du jour, je m'avance parmi le développement de la doctrine.
Claudel, Connaissance de l'Est, Le promeneur.
2 (XVIIe). Mod. Au fur et à mesure [ofyʀeamzyʀ] (locution pléonastique où mesure reprend le sens de fur devenu obscur) : en même temps et proportionnellement ou successivement.
Loc. conj. (1690). || Au fur et à mesure que… Mesure (à mesure que). || On trie les paquets au fur et à mesure qu'ils arrivent, en même temps et successivement. || Au fur et à mesure qu'elle avançait, la voiture s'embourbait, en même temps et proportionnellement. || Au fur et à mesure que la condensation s'opère, la chaleur augmente (→ Étoile, cit. 17). || S'apercevoir des difficultés (cit. 11) au fur et à mesure qu'on avance (→ aussi Carte, cit. 23).
2 Les coupes ordinaires des bois taillis ou de futaies mises en coupes réglées ne deviennent meubles qu'au fur et à mesure que les arbres sont abattus.
Code civil, Art. 521 (promulgué en 1804).
3 Peu à peu, au fur et à mesure qu'il avance dans le ténébreux maquis de la connaissance, il use du « pourquoi » avec plus de modération.
G. Duhamel, les Plaisirs et les Jeux, IV, XIV.
Loc. adv. || Regardez ces photos et passez-les-nous au fur et à mesure. || Nous ne cessons de lui avancer de l'argent, mais il dépense tout au fur et à mesure.
4 Il (l'embarcadère) avait son histoire, on le refaisait chaque mois, je l'appris, à cause des mollusques agiles et prestes qui venaient par milliers le bouffer au fur et à mesure.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 140.
Loc. prép. (1835). || Au fur et à mesure de. || Il rédige des fiches au fur et à mesure de ses lectures; au fur et à mesure des besoins (→ Ensemble, cit. 2; et aussi corriger, cit. 8).
5 (…) des peintures sur fond d'or imitant la mosaïque, modèles des mosaïques véritables qui les viennent remplacer au fur et à mesure de leur achèvement.
Th. Gautier, Voyage en Russie, XV.
6 Vous tiendrez le registre des opérations, sous ma dictée, au fur et à mesure du travail.
G. Duhamel, Salavin, VI, VII.
7 Je vous le remettrai au fur et à mesure de vos besoins (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, p. 52.
REM. 1. Au fur et à mesure n'a guère pénétré dans la langue littéraire avant le milieu du XIXe s. Le dict. de l'Académie remarque encore en 1835 que cette locution n'est en usage que dans le style de la Pratique, des Notaires et de l'Administration. En 1865, Littré n'en donne aucun exemple littéraire. 2. On a dit dans le même sens au XVIIe s. et encore au XIXe s. « à fur et à mesure », « à fur et mesure ».
HOM. Furent (verbe être).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Für — Für, ein Bestimmungswörtchen, welches in doppelter Gestalt vorkommt. I. * Als ein Umstandswort des Ortes und der Zeit, für fort, weg, in welcher Gestalt es ehedem im Oberdeutschen sehr üblich war, und es zum Theil noch ist. Der regen is furi, ist …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Fur — is a body hair of any non human mammal, also known as the pelage . It may consist of short ground hair, long guard hair, and, in some cases, medium awn hair. Mammals with reduced amounts of fur are often called naked , as in The Naked Ape , naked …   Wikipedia

  • fur — (fur) s. m. Il ne se dit que dans ces locutions : Au fur et à mesure, à fur et mesure, à fur et à mesure, c est à dire à mesure que ou de. On le paye à fur et mesure de l ouvrage. Au fur et à mesure que les marchandises arriveront. REMARQUE    1 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fur — Fur, a. Of or pertaining to furs; bearing or made of fur; as, a fur cap; the fur trade. [1913 Webster] {Fur seal} (Zo[ o]l.) one of several species of seals of the genera {Callorhinus} and {Arclocephalus}, inhabiting the North Pacific and the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fur — (f[^u]r), n. [OE. furre, OF. forre, fuerre, sheath, case, of German origin; cf. OHG. fuotar lining, case, G. futter; akin to Icel. f[=o][eth]r lining, Goth. f[=o]dr, scabbard; cf. Skr. p[=a]tra vessel, dish. The German and Icel. words also have… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fur tv — Télé Poils est une série télévisée diffusée sur MTV Pulse sous le titre Fur Tv. Sommaire 1 Concept 2 Histoire 3 Personnages 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Fur — Fur, v. t. [imp. & p. p. {Furred}; p. pr. & vb. n. {Furring}.] 1. To line, face, or cover with fur; as, furred robes. You fur your gloves with reason. Shak. [1913 Webster] 2. To cover with morbid matter, as the tongue. [1913 Webster] 3. (Arch.)… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fur TV — (Télé Poils en français) est une série télévisée anglaise diffusée sur MTV Pulse. Concept Cette émission, récompensée par la BBC, se présente comme une série télévisée où les marionnettes vivent dans le monde réel en harmonie avec les êtres… …   Wikipédia en Français

  • Fur [1] — Fur (lat.), Dieb. Daher Furacĭtät, Stehlerei, Hang zur Dieberei …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fur [2] — Fur, Reich, so v.w. Darfur …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.